Aarhus University Seal / Aarhus Universitets segl

Sebastien Doubinsky

Blaise Cendrars et ses 'Grands Fétiches': Ou l'objet colonisé comme médium instable du poétique,

Publikation: Bidrag til tidsskrift/Konferencebidrag i tidsskrift /Bidrag til avisTidsskriftartikelForskningpeer review

Standard

Blaise Cendrars et ses 'Grands Fétiches' : Ou l'objet colonisé comme médium instable du poétique, / Doubinsky, Sebastien.

I: Orbis Litterarum, Bind 71, Nr. 6, 11.11.2016, s. 509-524.

Publikation: Bidrag til tidsskrift/Konferencebidrag i tidsskrift /Bidrag til avisTidsskriftartikelForskningpeer review

Harvard

APA

CBE

MLA

Vancouver

Author

Bibtex

@article{41ff1a5897a141fc80e50f2e61790a8c,
title = "Blaise Cendrars et ses 'Grands F{\'e}tiches': Ou l'objet colonis{\'e} comme m{\'e}dium instable du po{\'e}tique,",
abstract = "Quand l’{\'e}crivain Blaise Cendrars fait para{\^i}tre sa s{\'e}rie de po{\`e}mes r{\'e}unis sous le titre Les Grands F{\'e}tiches dans la revue bruxelloise Le Disque vert en 1922, il semble participer de la grande mode « N{\`e}gre » qui secoue la France en cette p{\'e}riode. Co-d{\'e}couvreur des arts dits « primitives » d{\`e}s 1916 avec Guillaume Apollinaire, l’{\'e}crivain va les ins{\'e}rer dans son travail po{\'e}tique comme miroirs invers{\'e}s de la modernit{\'e} occidentale. Cependant, m{\^e}me s'il utilise certains des clich{\'e}s racistes de son {\'e}poque, il se place lui-m{\^e}me dans le camp des « m{\'e}lanophiles », et va se servir de cet Art N{\`e}gre pour repousser {\`a} l'extr{\^e}me les fronti{\`e}res de la modernit{\'e}. La s{\'e}rie des Grands F{\'e}tiches participe directement de ce d{\'e}sir, et nous tenterons de montrer dans cet article comment ces objets dits primitifs deviennent des objets « instables » qui remettent en question la d{\'e}finition m{\^e}me du po{\'e}tique.",
author = "Sebastien Doubinsky",
year = "2016",
month = "11",
day = "11",
doi = "10.1111/oli.12123",
language = "Fransk",
volume = "71",
pages = "509--524",
journal = "Orbis Litterarum",
issn = "0105-7510",
publisher = "Jossey-Bass",
number = "6",

}

RIS

TY - JOUR

T1 - Blaise Cendrars et ses 'Grands Fétiches'

T2 - Ou l'objet colonisé comme médium instable du poétique,

AU - Doubinsky, Sebastien

PY - 2016/11/11

Y1 - 2016/11/11

N2 - Quand l’écrivain Blaise Cendrars fait paraître sa série de poèmes réunis sous le titre Les Grands Fétiches dans la revue bruxelloise Le Disque vert en 1922, il semble participer de la grande mode « Nègre » qui secoue la France en cette période. Co-découvreur des arts dits « primitives » dès 1916 avec Guillaume Apollinaire, l’écrivain va les insérer dans son travail poétique comme miroirs inversés de la modernité occidentale. Cependant, même s'il utilise certains des clichés racistes de son époque, il se place lui-même dans le camp des « mélanophiles », et va se servir de cet Art Nègre pour repousser à l'extrême les frontières de la modernité. La série des Grands Fétiches participe directement de ce désir, et nous tenterons de montrer dans cet article comment ces objets dits primitifs deviennent des objets « instables » qui remettent en question la définition même du poétique.

AB - Quand l’écrivain Blaise Cendrars fait paraître sa série de poèmes réunis sous le titre Les Grands Fétiches dans la revue bruxelloise Le Disque vert en 1922, il semble participer de la grande mode « Nègre » qui secoue la France en cette période. Co-découvreur des arts dits « primitives » dès 1916 avec Guillaume Apollinaire, l’écrivain va les insérer dans son travail poétique comme miroirs inversés de la modernité occidentale. Cependant, même s'il utilise certains des clichés racistes de son époque, il se place lui-même dans le camp des « mélanophiles », et va se servir de cet Art Nègre pour repousser à l'extrême les frontières de la modernité. La série des Grands Fétiches participe directement de ce désir, et nous tenterons de montrer dans cet article comment ces objets dits primitifs deviennent des objets « instables » qui remettent en question la définition même du poétique.

U2 - 10.1111/oli.12123

DO - 10.1111/oli.12123

M3 - Tidsskriftartikel

VL - 71

SP - 509

EP - 524

JO - Orbis Litterarum

JF - Orbis Litterarum

SN - 0105-7510

IS - 6

ER -